Les fêtes

 

Dans notre école, nous aimons fêter ensemble, professeurs, élèves et quelquefois parents, des fêtes qui reviendront et seront « attendues » chaque année.

Outre les fêtes de trimestre, les quatre fêtes principales sont proposées en septembre à la St Michel, en novembre à la St Martin, en février/mars au moment du carnaval et en juin à la St Jean.

Les fêtes nous parlent au travers d’images. Elles sont un moyen d’exprimer, au moyen de l’imaginaire, un ressenti individuel à un moment donné et de le partager. Elles nous permettent de percevoir la poésie de la nature, ses métamorphoses révélées par le passage d’une saison à l’autre et de renforcer ainsi notre rapport au temps.

 

À la Saint-Michel

St Michel école Steiner Waldorf de SorguesSt Michel école Steiner Waldorf de Sorgues

À l’équinoxe de septembre, juste après la rentrée, après la grande « dispersion » estivale, nous commençons l’amorce du « retour en soi ». Avec cette fête, chacun pourra vivifier sa volonté et mesurer son courage. 

À l’école primaire, les équipes d’élèves, mixtes au niveau de l’âge, devront faire preuve d’adresse, de courage, de patience, d’imagination ou de perspicacité devant les jeux et les petites épreuves qui leur sont proposés lors de cette fête.

Les 6e, 7e, 8e, 9e, 10e, 11e (11 à 17 ans) vont, quant à eux, admirer le lever du soleil et marcher plusieurs heures dans la nature.

 

À la Saint-Martin

fête de la St Martin école Steiner Waldorf de Sorguesfête de la St Michel école Steiner Waldorf de SorguesEn Automne, les arbres separent de couleurs flamboyantes et lumineuses. Puis les feuilles se mettent à tomber … Ces « flaques de lumière » qui se déposent sous les arbres, avant de disparaître dans la terre, nous donnent une belle image pour ce moment de l’année.

Pour ce jour de fête, nous attendons la tombée de la nuit. Les derniers rayons du soleil auront été soigneusement « enveloppés » dans des lanternes que nous aurons pris plaisir à fabriquer en classe avec des formes et des matériaux différents suivant les âges.

C’est aussi la fête du partage avec  « l’image » du manteau offert au mendiant par Martin. À la fin de la promenade nocturne, nous partagerons la soupe (préparée par les plus grands) et les petits pains (confectionnés par les plus petits).

 

Le Carnaval

Le Carnaval à l'école Steiner Waldorf de SorguesLe Carnaval à l'école Steiner Waldorf de SorguesÀ chaque printemps, nous assistons au miracle de la sève, qui, à l’encontre des lois naturelles, remonte lentement dans les arbres et les plantes pour y apporter une vie nouvelle.

Le temps d’une fête, nous briserons la routine pour y faire entrer un peu de surprise et de fantaisie, de frivolité et de rires.

 

À la Saint-Jean

Le Solstice d’été, qui signifie « arrêt du soleil », est le moment où le soleil est au plus haut dans le ciel. C’est un moment qui a été, de tout temps, la fête de la lumière et du soleil.

Partout en Europe, on célèbre alors cette apogée par de joyeux feux, feux de l’été, feux de joie et feux purificateurs qui symbolisent la lumière qu’apporte l’été.

Chaque année, avant de sauter le feu, nous fêtons ce jour avec un projet interclasses, de la 1e classe (CP) à la 6e et la collaboration de tous les professeurs de classe ainsi que du professeur d’eurythmie. Il s’agit d’un jeu théâtral, musical et eurythmique, joué par les enfants à l’extérieur, dans la cour de l’école et ouvert aux parents et aux amis.

Fête de la St Jean à l'école Steiner Waldorf de Sorgues Fête de la St Jean à l'école Steiner Waldorf de Sorgues Fête de la St Jean à l'école Steiner Waldorf de Sorgues Fête de la St Jean à l'école Steiner Waldorf de Sorgues

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 

Les fêtes de trimestre

Fête de trimestre de l'école Steiner Waldorf de Sorgues

Une fête, c’est l’occasion de se rassembler et se réjouir ensemble, c’est l’occasion de se rencontrer et se réunir autour d’un évènement commun, c’est l’occasion de partager un moment joyeux ensemble. Une fête de trimestre, dans les écoles Steiner-Waldorf, c’est l’occasion de rencontrer la pédagogie par son cœur : les enfants.Les classes présentent ce qu’elles ont appris ou sont en train d’apprendre. Cela peut aller d’un moment de la partie rythmique avec des poèmes ou des chants, jusqu’à une représentation scénique qui nous permet de partager ce que les enfants ont entendu comme récits, ou encore la mise en situation concrète d’un point de grammaire ou des mathématiques, d’une leçon d’histoire ou de géographie.

On peut aussi découvrir le travail de certains cours de matière, comme l’eurythmie ou les langues. Il est plus difficile de représenter les travaux manuels ou le travail du bois, mais pourquoi pas …

Les parents peuvent ainsi entrer un petit peu dans ce qui est vécu dans les classes, les élèves sont toujours heureux de montrer ce qu’ils ont travaillé (quel que soit le résultat auquel on est arrivé), les plus grands se souviennent de ce qu’ils ont appris plus jeunes, les plus petits regardent vers l’avenir avec joie et souvent admiration. Et chacun se trouve grandi de cette expérience de partage.

Cela n’est pas toujours facile de monter sur scène et oser se montrer, cela demande beaucoup de courage et de confiance dans le regard que le « public » va porter sur nous. Ce n’est pas non plus forcément facile de regarder avec son cœur, sans jugement, mais avec un geste d’accueil pour celui qui est là, devant nous, et nous offre un moment de son vécu.

Les fêtes de trimestre réunissent les 11 classes de primaire et de secondaire, les professeurs et les parents, ce qui permet à l’Ecole de se rassembler et de fêter ensemble un moment de pédagogie vivante. L’occasion pour chacun, parents et enfants, de prendre conscience de la globalité de notre pédagogie et de sa progression adaptée à l’âge des élèves.

Fête de trimestre de l'école Steiner Waldorf de SorguesFête de trimestre de l'école Steiner Waldorf de Sorgues

 

 

 

Une réalisation Piment Givré 2013