Premiers Pas : Premières relations sociales entre 0 et 3 ans

PRÉSENTATION
premiers_pas_tricot_150x150

« Premiers pas » a lieu tous les mercredis matins de 9h00 à 11h30, hors vacances scolaires.

Dans ce temps, sont accueillis des petits enfants de 0 à 3 ans et leur(s) parent(s), grands-parents ou autre personne accompagnante. Ils vont ainsi vivre ensemble un
moment privilégié de partage avec une jardinière d’enfants (pédagogue de maternelle).

C’est un espace qui permet à l’enfant de tisser ses premières relations sociales, dans la joie et la confiance, sous le regard protecteur du parent et de la jardinière, mais aussi avec une certaine indépendance et hors de chez lui, avec d’autres enfants.

« Premiers pas » est un temps qui permet de découvrir la pédagogie Steiner-Waldorf, telle qu’elle est proposée aux jeunes enfants, de façon vivante et concrète. Pour les enfants d’âge préscolaire, cela favorise l’adaptation à l’entrée future au jardin d’enfants ; ils s’y font d’ailleurs souvent déjà un ami. C’est un temps très apprécié des tout petits enfants qui ont le sentiment « d’aller à l’école ».

DÉROULEMENT DE LA MATINÉE

Le moment magique du painpremiers_pas_pain

On tourne d’abord le moulin à céréales : l’occasion pour les petits de voir le grain devenir farine. Puis, tout en chanson, voilà les enfants, vêtus de leurs tabliers, changés en boulangers : chacun son petit pâton, ils pétrissent, façonnent, goûtent … et en profitent pour éveiller leurs sens à cette matière chaude et douce, parfois collante qu’est la pâte à pain.

Ensuite, c’est l’odorat qui est chatouillé avec la cuisson des petits pains. Pendant ce temps, les enfants jouent.

L’importance de jouer
premiers_pas

Dans cette pièce de jardin d’enfants, il y a le nécessaire pour imiter ce que font les adultes ; les enfants peuvent ainsi intégrer, s’approprier le monde dans lequel ils évoluent : une petite cuisine, un petit coin chambre avec des poupées cousues à la main, des bois de construction, des chevaux de bois, des voitures…

Il est important de ne pas tromper les sens du petit enfant, c’est pourquoi ces jouets sont faits dans des matières naturelles et permettent des touchers différents (bois, laine, soie, coton…). Ainsi, le rapport entre toucher, poids, taille de l’objet et matière est-il cohérent pour ses sens.

Une occasion d’échanger pour les adultes

Ce moment de jeu des enfants offre une occasion pour les parents d’échanger entre eux et avec la jardinière d’enfants sur la pédagogie Steiner-Waldorf, mais aussi sur l’éducation, sur les joies ou difficultés quotidiennes avec son enfant, de glaner conseils et astuces…

L’éveil des sens

Dès que les petits pains sont cuits, c’est l’heure du goûter : tisane, tartines de confiture, miel, un petit repas convivial partagé autour de la petite table. Le sens du goût se réveille !

Et lorsque tout le monde est repu, c’est le moment des jeux de doigts, des jeux de nourrice, des rondes adaptées aux tout petits, des chansons de saison que l’on ramène à la maison. Dans ces jeux, il y a beaucoup de contacts entre le parent et son enfant pour privilégier le lien entre eux et éveiller le sens du toucher si important à développer chez le petit enfant pour qu’il se perçoive et se ressente.

Puis, c’est l’ « au revoir aux amis », à la jardinière, à la « petite école », les enfants jouent alors pendant un moment dans le jardin avant de rentrer chez eux.

Une réalisation Piment Givré 2013